communication

Se libérer des énergies négatives…

on

Cher Lecteur et ami, j’espère vous trouver tous bronzés, en pleine forme pour reprogrammer vos nouvelles vacances …

peut être dans le dévoluy !! qui sait, endroit où nous pourrions nous rencontrer à une conférence, un atelier…à un café…

Suite à ma conférence de mercredi 23 aout à Superdévoluy…je voulais donc revenir sur les 3 parties, qui me semblent importantes a travailler, pour détecter et enfin se libérer des énergies négatives qui vous empêchent d’avancer ! Téléchargez GRATUITEMENT en haut à droite de la photo votre PDF GRATUIT : l’exercice  » se libérer des énergies négatives pour avancer »

Une parenthèse ici. Une exception qui confirme la règle ? …Sachant que si l’énergie négative vous empêche d’avancer comme le voudriez pour plus de liberté, de choix,  elle n’est pas toujours bonne conseillère ! Par contre elle peut vous faire prendre de tels « râteaux » que, finalement,  vous avancerez peut être plus vite ;-)).  Tout dépendra de votre faculté à transformer ce qu’il vous arrive! En regardant autour de vous, vous pouvez observer les enfants par exemple, ils apprennent par   » essai- erreur « . S’ouvre à vous alors la découverte, l’ouverture à l’autre, à la contrainte, ouverture à d’autres  possibles si vous savez les voir. Si vous ne gagnez pas apprenez  !!

Ca n’est pas lors de vos réussites que  vous apprenez le plus, mais lors de vos erreurs, de vos échecs. Ces fameux « échecs » qui sont la pire des choses qu’il puisse vous  arriver  ! L’échec est l’ennemi numéro un, normal…explication :  il va raviver les expériences négatives antérieures, raviver l’amertume de vos croyances négatives, vous conforter dans l’idée que malgré vos efforts, ça n’est pas pour vous. C’est là que nous abandonnons nos rêves… et retournons dans notre canapé… aie aie aie

Fermons cette parenthèse et reprenons le fil de notre sujet …Une première chose a observer est le comportement ou les comportements  issus de ces énergies négatives. Qu’est ce qui vous fait dire que ce comportement n’est pas top, qu’il pourrait être amélioré ? En étant « observateur » de vos comportements déjà peu se dégager une prise de conscience.

  • La première partie à travailler : vous. Avant d’aller voir ce qu’il se passe autour de vous, chez le voisin (par exemple) , ce qui sera le premier reflexe, je vous propose, d’aller déjà voir ce qu’il se passe en vous. De remonter aux sentiments, émotions que vous procure cette expérience…
  • la deuxième partie : les autres. En quoi les relations des personnes autour de vous, les voisins (si vous voulez…;-)), vos collègues de travail, vos amis, votre famille, sont bienveillantes, ou négatives. Encore une fois, pensez qu’avec tout l’amour que vous portent ceux qui vous entourent, quelques fois les entraves sont inconscientes ! Vous empêchez d’avancer les autres personnes autour de vous, par peur pour elles… Des questions qui peuvent se poser a vous : a qui « profiterai » le crash de votre projet ? A qui profiterai une réussite de votre objectif ?
  • La troisième partie : les contraintes extérieures. Lorsque vous êtes en basse énergie, vous laissez votre émotion,  déterminer la qualité de l’expérience que vous allez vivre. Aussi bien dans la réponse à une problématique d’ordre personnelle, professionnelle,  qu’à la réponse que vous faites à votre voisin ou collègue de travail ! Vous ne prenez pas la main sur la situation à régler, vous la laissez se gérer au gré de vos sentiments … comme les feuilles de l’automne qui tombent… En vous aidant des deux premières parties, vous apprenez qui vous êtes, vous redéfinissez vos alliances et vous inversez le courant qui vous mène au gré de ses humeurs sur une berge inconnue.

Faite le choix et le travail d’avancer ! Oui c’est compliqué, oui ça fait mal, oui c’est injuste, oui c’est impossible… Rappelez votre courage de toutes vos forces, et dites lui : oui c’est impossible, c’est pour cela que je vais le faire ! Parce que c’est important pour vous ! parce que le temps passe, parce que vous décidez d’ être cette personne dont vos enfants demain se souviendront comme d’un phare, et parce que c’est maintenant!!!!!

Mes amis et chers Lecteur, cependant retenez une chose, lorsque vous avez mal au ventre et ne tentez rien de la peur d’échouer,  que Nelson Mandela disait :  » je ne perds jamais, soit je gagne, soit j’apprends « . Sachez que ces 9 mots sonnent et raisonnent en moi, comme un écho sans fin… ils m’ont permis dans un premier temps une transformation intérieure difficile, avant de transformer ce qu’il m’arrive à l’extérieur. Enfin avec tout le courage que j’ai pu rassembler, c’était le début d’un chemin qui m’a sorti de ma violence… GO GO GO ne remettez pas à demain …

quelle première action allez vous mettre en place MAINTENANT ?

Merci cher Passant, Lecteur, Fan, Errant d’avoir été au bout de cet article qui me tenait à cœur… comme tout ce qui me rappelle d’où je viens…

A bientôt et merci de faire partie de ces personnes qui s’identifient à ma devise « mettons notre courage et notre bienveillance au cœur de notre action »

Téléchargez GRATUITEMENT en haut à droite de la photo votre PDF GRATUIT : l’exercice  » se libérer des énergies négatives pour avancer »

danielle noto

 

Recommandé pour vous

4 Comments

laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.