communication

Moi Danielle, « chevalier sans peur et sans reproche »

on

hello cher lecteur, passant, errant, zappant…Il était une fois.. une petite Danielle… sur son beau destrier…

« L’honneur appartient à ceux qui jamais ne s’éloignent de la vérité, même dans l’obscurité et la difficulté, ceux qui essaient toujours et qui ne se laissent pas décourager par les insultes, l’humiliation ou même la défaite. »
Nelson Mandela

                                                                                                                                                                                Aujourd’hui mon coup de douceur… le masque que nous portons,  pour nous faire aimer, apprécier, pour nous protéger des autres et de nous. J’ai infiniment de tendresse pour ce masque que nous portons et qui nous protège du regard des autres, mais qui peut aussi nous éloigner de nous même, si nous n’y prenons garde. Ce même masque qui ne montre aux autres, que, ce que nous voulons montrer, ou cacher. Il peut y avoir de tout derrière un masque, le pire comme le meilleur.

  • Le pire, car pour moi nous arrivons inconsciemment, à construire, à se créer une façade, qui n’est pas vraiment nous, une sorte de leurre. Leurre dans toute sa définition au sens figuré :  » Tromper, abuser quelqu’un en faisant miroiter à ses yeux quelque vaine espérance ».  Ce masque, ce puis sans fond, énergivore, arrive à nous faire oublier qui nous sommes… jusqu’à nous leurrer nous même…
  • Le meilleur, pour moi, c’est ce masque qui m’a permis de prendre du recul. D’observer ce qu’il se passe, à couvert, afin de mettre une stratégie en place ; temporiser, gagner du temps sur ma peur. Ce qui m’a permis, sans le savoir,  la gestion de mes émotions et de mes comportements. Le leurre qu’utilise les avions à l’armée : « contre mesure, utilisé comme auto-défense » a titre préventif.                                                                                                                                                                                                                                                                  Ce masque qui peut nous couter tant d’énergie ! Quelquefois j’ai l’impression que certains de nous mettent tellement d’énergie à nourrir ce masque, qu’ils en ressortent épuisés. Beaucoup d’énergie gaspillée pour être quelqu’un d’autre, au lieu de mettre cette énergie a être soi même, cette énergie qui serait utilisée à être un « meilleur pour nous même », qu’un « meilleur pour les autres »!

Pour moi ca n’est pas un masque qui me protégeait enfant, mais une armure, celle de Bayard, « sans peur et sans reproche ». L’enfant que j’étais et que je suis encore, enfilait son armure afin que rien ne la blesse plus que sa dose quotidienne de douleur et d’incompréhension du monde dans lequel je vivais. Une façon de me protéger, la seule que j’ai trouvé enfant.                                                                                               Je me rends compte aujourd’hui, que cette armure m’a permis d’aller de l’avant, en gardant mon intégrité. Il m’a permis d’oser, de dépasser mes peurs, de me dépasser, de partir guerroyer comme le Chevalier Bayard. Cette armure m’a permis de découvrir le monde, à couvert. Intégrité, car j’ai pu rester moi même, fidèle a qui je suis, authentique, foncièrement honnête, en m’abimant le moins possible. Une sorte de compromis, dont je savais avoir besoin pour m’en sortir. Il me semble avoir toujours été en accord avec moi durant cette enfance, je « savais » tellement de choses, sur la vie, les autres.  Je me suis respectée au mieux, malgré la dureté ressentie de ce monde qui me semblait tellement loin de ce que j’en attendais.

J’ai été a Paris au musée des armées, j’ai été très émue lorsque derrière les vitres j’ai vu une armée de cotes de mailles et d’armures, prêts… Une impression de me sentir moins seule, mais étonnée de voir que d’autres que moi portent aussi des armures… dans lesquelles pour certains, la mort les a surpris…mauvais rêve, fiction et réalité se mêlent… remonte le chagrin, la tristesse de la petite Danielle…

A ma grande et naïve surprise, derrière la vitre, l’armure du Chevalier Bayard, n’est pas très grande, elle est peu cabossée, ca doit être la neuve qu’ils ont présenté ;-), celle des cérémonies… la mienne est tellement abimée,  des bosses, des crevasses desquelles je suis remontée, le métal est rayé, éraflé, tordu.  Je suis indemne, aujourd’hui je suis a découvert, je n’ai plus besoin d’armure. J’ai appris a gérer la vie différemment.

Je me suis rappelée de tout ce que j’ai appris, compris lorsque j’étais enfant, à couvert, dans mon armure. Toutes les stratégies, que j’ai mises en place par besoin de survie et de protection, me permettent d’avoir maintenant une vie si belle et si riche. Une meilleure compréhension de l’autre, ce même autre que je pardonne, car je sais qu’a un moment donné de sa vie, il n’a pas pu faire différemment.                       Même si je n’oublie pas, même si quelque fois c’est compliqué, comme chacun de nous, je pardonne. Chacun de nous fait des erreurs, des erreurs que je nous payons chèrement, je le reconnais… Mais il est fait au mieux de ce qu’il sera possible de faire à un moment donné, c’est là une des données importantes que j’ai intégrée. Compris aussi que la douleur de l’autre induit un comportement…

Le genou a terre, m’a appris plus que tout, le courage. Grâce à de belles rencontres,  aux personnes croisées, a celles qui m’ont accompagnées, à mes formations j’ai appris la bienveillance, la partage et j’ai pris enfin ma place. Enfin

Lecteur, passant, errant zappant…merci d’avoir passé ce doux moment avec moi… j’espère que ce témoignage t’aidera a continuer ton chemin. Oui le chemin n’est pas facile, sinon ca se saurait ! Par contre tu peux décider que ce soit plus facile, en regardant ce qui va bien dans ta vie. De semer ce dont tu as besoin autour de toi, des sourires par exemple… tu verras ca marche !! tu recevras des sourires…

Une dernière chose cher lecteur, je souhaite que ton masque t’aide a accéder au meilleur de qui tu es, prend confiance, puis quitte le… même si tu as peur..      et un jour tu seras TOI.. comme moi tu prendras ta place dans l’univers… essaye au moins…;-).

Ne t’es tu pas un jour affranchi de ton moniteur d’auto école… pour conduire seul… avec ton inexpérience et la peur au ventre… ben c’est ok maintenant non ?!! ;-))

Je vous souhaite le meilleur pour cette année 2018 qui arrive a grand pas…

Décidez de votre vie, afin de ne rien regretter …demain c’est maintenant !!

 

 

 

 

Recommandé pour vous

laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.